Oligo-éléments

Bore

B est distribué dans tout l'organisme humain, avec la plus grande concentration dans les glandes parathyroïdes, suivies par les os

et l'émail dentaire.

Il est nécessaire pour maintenir l'intégrité et la fonction des parois cellulaires et pour transmettre des signaux à travers les membranes cellulaires, également pour l'évacuation d'éléments toxiques par exemple il déloge le fluor, l'aluminium, le cadmium, le plomb et le mercure.

La carence en bore affaiblit le fonctionnement du cerveau et les capacités cognitives. Le bore est nécessaire au système nerveux

central – il permet d’augmenter la coordination neuromusculaire, l’équilibre, la précision, la concentration, et la mémoire à court et long terme.

Il est essentiel à la santé des os et des articulations, il empêche le corps d’avoir la perte osseuse associée à l'ostéoporose et à l'arthrite L'absorption de calcium sans la présence de bore et de silicium est impossible. 

 

Il régularise aussi l'absorption et le métabolisme du magnésium et du phosphore . Cet effet est exercé en synergie avec l'œstradiol.

Il semble que le bore est pour les parathyroïdes et que l'iode est pour la thyroide. Une carence en bore produit une sur-activation des parathyroïdes, ce qui relâche trop d'hormones parathyroidiennes et augmente la sortie du calcium des os et des dents. La conséquence est l’arthrite, l’ostéoporose et la carie dentaire. Des niveaux élevés de calcium dans la circulation sanguine conduisent à la calcification de certains tissus, notamment de la glande pinéale et des ovaires, des parois des artères avec apparition d’athérome, la calcification des reins, la formation de calculs rénaux et insuffisance rénale, les raideurs musculaires et articulaires, etc.

 

Le bore est responsable de la production des hormones stéroïdiennes : œstrogène, progestérone, testostérone ( il augmente le niveau bas de testostérone chez les hommes et le niveau d’œstrogène chez les femmes pendant la ménopause) et assure le développement embryonnaire correct, prévient les caillots sanguins  et régule le métabolisme.
Il joue également un rôle dans la
conversion de la vitamine D en sa forme active, ce qui augmente l'absorption du calcium et le dépôt dans

le tissu osseux et les dents, mais ne cause pas calcification des tissus mous.

Le bore exerce aussi une activité anti-inflammatoire et anti-cancer , il est efficace pour lutter contre les cancers du sein, de la prostate,

de l’utérus et des poumons.

Le bore est nécessaire aussi pour la production d’insuline par le pancréas et sa sécrétion dans le sang. Ceci est particulièrement intéressant pour ceux qui souffrent de diabète de type 2, pour un meilleur contrôle de l’obésité et des processus inflammatoires en réduisant le taux d’insuline circulante et de protéine C-réactive.

Le bore améliore le profil lipidique et protège l’ADN contre les dommages produits par les radicaux libres et les toxines, comme celles produites par les moisissures. Cette protection s’exerce même au niveau des lymphocytes.  Le bore augmente la disponibilité du glutathion dans les tissus, participant ainsi à la détoxication des tissus et des organes, principalement en éliminant les radicaux libres. Le bore renforce l'acuité visuelle, les ongles et les cheveux ; il augmente l'élasticité et le taux d'hydratation de la peau.

 

Les effets du bore sur le rajeunissement de la peau sont: diminution des rides, augmentation de l'épaisseur de la peau, augmentation du taux d'hydratation, l'élasticité, la souplesse et la douceur, diminue les taches de vieillesse.

Le bore est présent dans toutes les plantes et les aliments non transformés. De bons régimes fournissent 2-5 mg de bore par jour.

En effet, la consommation moyenne dans les pays développés est de 1 à 2 mg de bore par jour. Les engrais chimiques  inhibent l'absorption du bore du sol. La consommation de bore est encore réduite en jetant de l'eau après l'ébullition des légumes et par l'acide phytique contenu dans le pain et les céréales de petit déjeuner. Tout cela contribue souvent aux problèmes de santé résultant du manque de bore.               

 https://www.neobiotika.com/fr/publications/info-bore

Chrome

 Cr est l'un des oligo-éléments nécessaires à la bonne conduite des processus de la vie.

L'effet métabolique de chrome est de renforcer l'action de l'insuline, l'hormone qui permet le transport du glucose dans les cellules d'un organisme vivant. Grace à l’insuline la concentration de glucose dans le sang d'une personne en bonne santé, même après un repas, n’est pas trop élevé. Si le pancréas commence à n'émettre pas assez d'insuline en réponse à un stimulus qui est un repas, l’accumulation de glucose dans le sang devient excessive. Et c’est une cause directe de l'apparition de maladies métaboliques graves comme le diabète.

Par conséquent, le rôle du chrome dans la prévention du diabète et de son traitement adjuvant potentiel est très élevé. D'autre part, la carence en chrome peut causer de grandes fluctuations des niveaux de glucose dans le sang ainsi que le plomb au développement de la tolérance au glucose et peut même favoriser le développement du diabète chez les personnes âgées. La carence en chrome peut se voir rapidement dans le niveau de glucose dans le sang, accompagnés par une envie irrésistible de manger quelque chose de sucré. Mais les envies constantes de sucreries  entre les repas entraînent un gain de poids. Donc, si le chrome stimule la fonction de l'insuline il pourrait limiter notre appétit et le désir de manger fréquemment.

 

Cuivre

Cu est un oligo-élément qui se trouve dans le corps entier ; plus de la moitié se trouve dans les muscles et des os.

La plus grande concentration  de cuivre se présent dans le foie, le cerveau, le cœur et les reins. Le cuivre fait partie de nombreuses enzymes

et il est impliqué dans de nombreux processus métaboliques. Il participe avec le fer à la synthèse de l'hémoglobine et il est impliqué dans des processus d'oxydation et de l’apport d'oxygène, en particulier le tissu nerveux sensible à l'hypoxie.

-Le cuivre protège les cellules contre les effets néfastes des radicaux libres,

-Il soutient l’absorption du fer dans l'intestin grêle. Il se trouve dans les enzymes nécessaires dans les processus de formation du collagène, l'élastine, la mélanine et les composés hormonaux – prostaglandines-impliquées dans la régulation de la pression artérielle, dans les fonctions      du cœur, la guérison de l'ulcère gastrique et l'élimination de l'inflammation.                                                                                                            Le niveau optimal de cuivre dans le sang prévient les maladies cardiaques.

 

La carence en cuivre interfère la formation du collagène, un composant structurel du tissu conjonctif , ce qui provoque distorsion et sous-développement de nombreux tissus de l'organisme. On estime que la carence en cuivre peut être associée à une scoliose congénitale de la colonne vertébrale. La faible concentration de cuivre réduit la formation et le fonctionnement de nombreuses enzymes, ce qui perturbe

le système nerveux, causant des dommages aux artères et le cœur. Cela peut causer de l'hypertension et la formation de thrombus, ce qui empêche la production de quantités adéquates  de la mélanine (colorant des cheveux et de la peau). La réduction de la teneur en cuivre augmente la susceptibilité à l'infection causée par une réduction du nombre et de l'activité des globules blancs. La relation de contrites entre cuivre et zinc      est important pour un bon fonctionnement du système immunitaire. La déficience ou l'excès de l'un de ces éléments diminue l'efficacité de votre système immunitaire.

Cuivre = don, activité glandulaire, ouverture, chaleur, organe cible-les reins

La qualité de don relatif au cuivre, s'exprime dans la chaleur interne et l'ouverture. En faite le cuivre est un élément qui permet à la nature émotionnelle (Astrale) de s’intégrer de manière réchauffante dans le concret du corps. Il "ouvre" les substances et les organes à l'énergie du Moi astral. De ce fait il permet d'intervenir dans les dynamiques ou le potentiel émotionnel ne passe pas (crampes, spasmes, dynamique précancéreuse); En naturopathie c'est le concept de l'énergie vital (Mn-Cu et Cu-Au-Ag) Ce processus est relié aux reins. Le psychisme négatif du rein est la peur viscérale.

Iode

I- son niveau dans le corps est  d'environ 20 mg et la concentration la plus élevée est dans la glande thyroïde. 

La carence en iode peut ralentir la croissance et réduire les capacités mentales et même diminuer la fertilité (pendant la grossesse augmente le risque de mort fœtale), elle est utile dans l'absorption de nombreux éléments.L'iode soutient le métabolisme, la respiration, réduit la tension artérielle et aide au métabolisme de l'excès de graisse. Une propriété supplémentaire de l'iode est la libération de la tension nerveuse, qui s

e manifeste par une augmentation de l'excitabilité, de l'insomnie et de l'anxiété. Les besoins quotidiens en iode sont d'environ 100 à 200 mcg.

 

Magnésium

Mg  dans le corps humain nous avons environ 25 g de magnésium . Plus de la moitié sont inclus dans les composés avec du calcium, du phosphore et sont présents dans les os. L'apport de magnésium dans les tissus osseux assure son apport constant aux tissus qui en ont besoin dans les moments de sa carence alimentaire. Les besoins quotidiens en magnésium chez les adultes sont estimés à environ 300-400 mg, mais la détermination de la quantité exacte est très difficile, car chaque stress physique et émotionnel entraîne des pertes importantes. Le magnésium joue un rôle clé dans le métabolisme cellulaire, il participe à plus de la moitié des processus métaboliques se déroulant dans le corps, il est donc appelé l'élément de la vie. C'est un facteur de croissance, régénère les cellules, renforce les défenses de l'organisme, réduit la susceptibilité au cancer et à l'athérosclérose. Le magnésium favorise le bon développement des dents et des os et augmente l'activité des tissus. Il est nécessaire pour les fonctions cérébrales et pulmonaires. Il participe au processus de transmission des impulsions nerveuses, renforce le système cardiovasculaire. Il agit contre le calcium en réduisant le tonus neuromusculaire, prévenant ainsi les douleurs migraineuses. Il est donc important de maintenir des proportions appropriées entre le calcium et le magnésium. La carence en magnésium s'accompagne d'épuisement, d’allergies, de nervosité, d'apathie et de dépression.

le Mg est le "fer" du corps végétatif. Il participe à ordonner les structures internes du centre de la périphérie. Il  permet aux forces végétatives de rayonner dans le corps.

Caractère de Mg: rythmique en tant qu'interface entre l'élément terre et feu; force du végétal dans le corps, l'eau et le soleil de la plante. les pathologies sont l'expression d'un lien au corps entravé par un excès nerveux. Affinité avec les nerfs et les muscles. Garde les liquides, l'hydratation des cellules. Permet une bonne protection éthérique. Protège les nerf et les muscles.

 

Manganèse

Mn contribue au maintien du métabolisme énergétique normal - affecte l'activation des enzymes impliquées dans la transformation des sucres, des graisses et des protéines, ainsi que le maintien du niveau correct de sucre.

Le manganèse contribue :

- à la qualité d'os sains et peut donc affecter la structure et le développement du tissu osseux ; 
- à la bonne formation des tissus conjonctifs, 
- améliore l'état de la peau, l'état des cheveux et des ongles. 
- aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif, qui peut causer de nombreuses maladies

Zinc

Zn est indispensable à la synthèse des protéines et des acides nucléiques ; il dirige la contractilité du muscle et participe à la formation de l'insuline. -Il joue un rôle important dans le maintien d'équilibre acido-basique. -Il assure le bon fonctionnement de la prostate et des organes reproducteurs. -Il a un effet significatif sur la fonction cérébrale. -Il est nécessaire pour maintenir un niveau optimal de vitamine A dans le sang et les tissus de la consommation d'énergie. -Il est impliqué dans la production de prostaglandines pour réguler la pression artérielle, le rythme cardiaque, les fonctions de sécrétion de la peau et du cholestérol.

 

L'effet bénéfique du zinc sur les organismes est, en plus de l'amélioration générale du métabolisme, d'accélérer la cicatrisation de plaies, en particulier les défauts de la peau, d'améliorer les performances mentales et la protection contre la dégénérescence musculaire. Il maintient la résistance de la peau aux infections et participe à la détoxication de l'alcool dans le foie. Il a un effet positif sur le processus de croissance.            Le zinc améliore les performances 'intellectuelles et empêche le développement de la démence sénile des personnes âgées. Le zinc est indispensable pour la bonne formation des organes du fœtus pendant la grossesse.

 

Les premiers symptômes de la carence en zinc sont une cécité nocturne, une perte d'appétit, un manque de libido, des maladies de la peau, les membres tremblants, le nanisme, les ongles cassants, la perte de cheveux, la carence de pigmentation, des signes de vieillissement, les yeux secs, des vergetures, la dépression et la difficulté à marcher, des troubles du goût, les cicatrisations longues, la fatigue. Les jeunes mamans ont souvent des problèmes avec les menstruations. La carence en zinc  ralentit les processus de croissance favorise l’apparition soudaine des rides, des plis de la peau et des "pattes d'oie", les changements dans l'activité hormonale et des enzymes, le risque accru d'infection, le diabète. Vous devez vous rappeler que l'utilisation de pilules sans supplémentations minérales adéquates réduit le niveau de zinc. Particulièrement à risque de carence en zinc sont les végétariens et les personnes utilisant différents régimes amaigrissants et le jeûne.