Silicium

Plus qu’un simple oligoélément, il est  indispensable à la vie. Disséminé aux quatre coins du corps humain, il permet à ses structures de soutien d’exister, de fonctionner, mais aussi de perdurer. Il stimule, ré-minéralise et régénère. La teneur corporelle en silicium est étroitement liée au degré de vieillissement  et diminue de façon irréversible. Cette diminution du silicium présent dans l’organisme est en partie physiologique. Différentes études ont montré qu’il y a décroissance importante des taux de silicium, notamment au niveau de la peau et des artères, entre la maturité sexuelle et la fin de vie. Cette diminution peut atteindre 80% dans certaines zones de l’organisme. L’assimilation dépend de l’âge, mais aussi du sexe. La femme assimile mieux le silicium que l’homme jusqu’à la ménopause. Cet avantage disparaît ensuite, comme 

                                                                                celui de la protection cardiovasculaire. L’influence d’un facteur hormonal est donc évidente.

Propriétés et fonctions biologiques du silicium

Le silicium est nécessaire aux nombreuses activités physiologiques: biosynthèse du collagène, de l’élastine et de l’acide hyaluronique.

Sa préséance influence l'état de tissu conjonctif en général et plus particulièrement les cartilages, les os, la peau, les cheveux, les ongles et le système immunitaire. Silicium inhibe l’absorption de l'aluminium dans le cerveau, de sorte que la pénurie de la silice ainsi un contact fréquent avec l'aluminium peuvent être des facteurs qui influencent le développement de la maladie d’Alzheimer.

 

Bien être articulaire, musculaire et osseux

 Silicium stimule la production de l’élastine et du collagène

-conditionne la souplesse et la mobilité des fibres musculaires,

-assure le confort articulaire, la minéralisation du squelette, de la fixation du calcium à l’absorption du zinc et du cuivre;                                  -agit sur le cartilage : l’acide hyaluronique, extrêmement riche en silicium, permet au cartilage d’être élastique, d’amortir les contraintes mécaniques et de se renouveler. -participe activement à la synthèse de l’os et au bon fonctionnement de ligaments et de tendons. -anti douleur naturel .

La peau belle et saine

Anti-âge performant, antioxydant, cicatrisant

Le collagène est garant de la fermeté et l’élastine est responsable de l’élasticité.

-silicium agit sur la souplesse de la peau, son épaisseur, l’absence de ride, sa facilité à cicatriser -contribue à la solidité et à la grande résistance des tissus kératinisés.  Il prévient la chute des cheveux et dans certains cas, favorise la repousse. -participe activement à la création et au renouvellement des cellules de la peau. -Une application de silicium régénère la peau en profondeur. elle la raffermit, la comble et la retend. Rides et ridules s’estompent.
-hydrate durablement et en profondeur. -protège également les cellules cutanées de l’oxydation et du vieillissement.

Cuir chevelu revivifié, les cheveux fort et brillant

En contribuant à l’élasticité des parois vasculaires, le silicium veille à la bonne circulation sanguine des  bulbes pileux. Les racines des cheveux sont à la fois mieux nourris et libérés des sécrétions toxiques qui entravent leur développement. Enfin, le silicium rééquilibre la production de sébum et l’hydratation du cuir chevelu, offrant ainsi  des conditions idéales à la croissance des cheveux.

Système cardiovasculaire plus résistant

Fortement concentré dans l’aorte, le silicium garantit l’élasticité des parois artérielles. Plus souples, elles s’adaptent à des débits sanguins élevés et gèrent mieux la pression sanguine. Les risques d’athérosclérose et d’hypertension artérielle diminuent.

En cas de carence  en silicium, l'absorption d'autres éléments est troublée ; env. 70 d'entre eux  ne sont pas absorbés. La chlorophylle et l’hémoglobine, nécessaires à la vie des plantes, des animaux et des humains sont créés à la base du Silicium. Corriger la teneur en silicium dans le corps est une clé pour la santé.

  • Quand le sang manque de silicium sa teneur dans les parois des vaisseaux sanguins est automatiquement réduite, ce qui entraîne la perte de la communication et de la connexion avec le cerveau. La pénurie de silicium dans les vaisseaux est complétée avec du calcium, ce qui les amène à durcir et manquer de la souplesse nécessaire pour le bon fonctionnement.

La Calcification des vaisseaux sanguins est une introduction à la maladie cardio-vasculaire majeure (formation de plaques). Sur les plaques  de calcium s’installe facilement le cholestérol qui, en raison de la pénurie de silicium, n’est pas absorbé mais seulement reporté. Grâce à son action au sein de la membrane cellulaire, le silicium évite donc les dépôts lipidiques, souvent causes de rétrécissement et de durcissement des artères, et donc des problèmes cardiovasculaires.

 

La pénurie de silicium :

hémorragie lorsque la teneur en silicium diminue à 1,2 % ;

 • infarctus du myocarde, lorsque la teneur en silicium diminue à 1,2 % ;

 • le diabète , lorsque la teneur en silicium se situe à 1,4 % ;

 • jaunisse , lorsque la teneur en silicium diminue à 1,6 % ;

 • les tumeurs lorsque la teneur en silicium se situe à 1,3 % ;

 • angine de poitrine ;

 • rythme cardiaque irrégulier;

 • les troubles psychiatriques ;

 • l'atonie d’intestins ;

 • calcification des valves cardiaques et des vaisseaux sanguins.

Système immunitaire plus fort

Présent en grandes quantité dans le thymus, il est directement impliqué dans la fabrication des anticorps.

Il a été démontré que le silicium est impliqué dans la circulation de fluor, de magnésium, d'aluminium et d'autres minéraux, il interagit fortement avec le strontium et le calcium. Grâce à ses propriétés chimiques  silicium crée une charge électrique dans des systèmes colloïdaux qui sont capables d’absorber les virus et microorganismes pathogènes dangereux pour l’homme.

Le silicium est un semi-conducteur extrêmement important, qui permet de convertir l'énergie solaire en énergie électrique. Il peut changer un type d'énergie à un autre, il est responsable de la circulation de l'énergie. Environ 40% de notre santé dépend de la teneur en silicium dans le corps.

 

https://www.santenatureinnovation.com/arthrose-la-solution-silicium-organique/

Prévenir une carence en silicium

Que faire pour ne pas manquer de silicium ?

Pour s’assurer de ne pas manquer de silicium dans l’organisme, il est important de consommer des aliments qui en contiennent (algues, tisane de prêle, son de riz , blé, avoine , concombres ,  betterave à sucre , oignon blanc , chou , panais , radis , la farine de soja et le riz brun) et/ou de se tourner vers les suppléments alimentaires naturels de qualité, pris de façon quotidienne.       

Silicium, Bore, Iode

 

                                     

                                          Silor +B 

                                        Silor+B+I              

                   

 

 

 

Silicium organique et bore

Nombreuses applications:

IL aide à la cicatrisation

du psoriasis  (ex.de soin : brume antibactérien Ag124 +gel Silor+B + silicium organique) 

-autres pathologies cutanées : eczéma, acné..(silicium organique +Ag124)

- des brûlures et coups de soleil (gel Silor+B)

- des vergetures

- des rides et autres signes de vieillissement (crèmes Silor+B )

-chute de cheveux et ongles cassants SilorB Gel +Silicium organique

-des nodules (gel SilorB et Silicium organique)

-des piqures des insectes (gel SilorB)

-déchaussement des dents (Silicium Organique)

-des douleurs articulaires et musculaire,(Gel SilorB,  Silicium organique)

-des éruptions cutanées (Ag124+Gel SilorB)...etc

 Toutes les informations sur ce site web est pour référence et à des fins éducatives seulement. Si vous avez un problème médical, s’il vous plaît consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils médicaux spécialisés.